A pleine voix - Collection Le monde du verbe

Si vous cherchez un livre qui peut vous apprendre à chanter, ne prenez pas celui-ci : vous n’y trouverez aucune indication sur le travail vocal proprement dit. Si je devais résumer en quelques...

Lire la suite keyboard_arrow_right

Auteur(s) Cécile Delamarre
Éditeur SOLAL
Date 01/10/2004
Pages 157
Taille 16,0 x 24,0
Type Broché
ISBN 9782914513395

Description détaillée : A pleine voix - Collection Le monde du verbe

Si vous cherchez un livre qui peut vous apprendre à chanter, ne prenez pas celui-ci : vous n’y trouverez aucune indication sur le travail vocal proprement dit. Si je devais résumer en quelques mots le but de cet ouvrage, je dirais qu’il vise l’incarnation de votre voix : qu’elle prenne sa pleine mesure en s’enracinant dans tout votre corps.
Dans cette perspective de l’implantation de la voix dans la globalité corporelle, je ne peux m’empêcher de voir une analogie entre un chanteur et un violon, je la trouve même assez édifiante.
Dans ce livre, je vous convie à une visite guidée de l’atelier du luthier ! Au cours de cette visite, nous verrons que nos émotions touchent notre voix parce qu’elles s’expriment sous forme de tensions musculaires qui vont s’ajouter au tonus de nos muscles, particulièrement à celui des muscles pharyngiens et du diaphragme. Nous verrons que nos émotions sculptent aussi notre posture alors que cette dernière est à l’origine de la transmission de toutes nos tensions musculaires à travers notre verticalité corporelle.
Nous verrons que notre corps-instrument a une structure très vaste, tellement plus riche que celle du violon !
• Il possède une double caisse de résonance. N’étant pas à une analogie près et partant cette fois du tam tam qui amplifie les vibrations, j’ai appelé ces deux caisses le grand tam (formé par le dos et le thorax) et le petit tam (formé par la tête, la nuque et le cou).
• Nous verrons aussi que notre voix dispose de supports particulièrement actifs dans la variation de son intensité : nos membres inférieurs.
• Nous verrons enfin qu’une série de muscles vont directement renforcer l’action des muscles pharyngiens et laryngés, je les ai appelés les compresseurs de la voix.
L’étude des mécanismes qui régissent notre organisation interne montre qu’au total plus de cent dix muscles sont directement impliqués dans le chant, que non seulement ils y sont interactifs mais qu’en outre chacun d’eux peut être récepteur de la tension musculaire ajoutée par nos tensions psychiques.

Auteur(s): A pleine voix - Collection Le monde du verbe

28,34 €

Épuisé

Cet ouvrage n'est plus commercialisé par l'éditeur

 
Livraison à 0.01€ à partir de 35€

d'achats en France Métropolitaine

 
Satisfait ou remboursé

sous 14 jours ouvrés

 
Paiements sécurisés

3D Secure

 
Service client

Lundi au Vendredi : de 10h à 12h30 & de 13h30 à 18h00
au 04 67 63 62 19 ou par email