Bernard Cygler

Médecin ORL depuis quarante ans, acupuncteur depuis une trentaine d’années, Bernard Cygler occupe une position privilégiée entre « Occident » et « Orient ».

Auteur(s) : Bernard Cygler

Paru dans la même collection "Médecines d'Asie", le précédent ouvrage de l'auteur traitait de Nez, Gorge, Oreille en Médecine Traditionnelle Chinoise. Le visage en est le complément. Cette "face"...

En savoir plus keyboard_arrow_right

Éditeur :

SPRINGER

Collection :

MEDECINES D'ASI

Date :

15/04/2009

Prix

38,86 €

Sur commande

Expédition sous 20 à 30 jours

Prix

38,86 €

BIOGRAPHIE DE BERNARD CYGLER

Le docteur Bernard Cygler, médecin ORL, chef de service ORL hospitalier de 1972 à 2003, est membre de l'Association française d'acupuncture. Fort de son expérience de l'acupuncture, qu'il pratique depuis une trentaine d'années, il a rédigé de nombreuses publications en médecine traditionnelle chinoise.

       

LES LIVRES DE BERNARD CYGLER

      

La théorie des Zang Fu constitue le fondement de l'organisation vitale de l'Homme, elle étudie l'activité physiologique et pathologique des viscères, les relations qu'ils ont entre eux, leurs relations avec les différentes structures du corps (Qi, Sang, liquides organiques, méridiens, tissus).

Une présentation théorique précède la description détaillée de chaque viscère sous forme de tableaux synoptiques avec les différents syndromes qui le caractérisent, l'étiopathogénie, les symptômes, les pouls, l'état de la langue, les principes de traitement et un choix de points ainsi qu'une prescription adaptée de pharmacopée.

          

Le visage en médecine chinoise : Cette "face" que nous ne pouvons voir, offerte aux autres, reflet de nos émotions, possède ses propres caractéristiques : une charpente matérielle particulièrement structurée sous la forme de nombreuses formations musculaires dont dépendent entre autres la mimique, le jeu mandibulaire et la fonction d'ingurgitation alimentaire; une anatomie énergétique, méridiens et points, réalisant une trame serrée, d'une extrême importance; ses pathologies propres telles que les algies, paralysies, troubles cutanés... et même une "pathologie physiologique", le vieillissement, si préoccupant pour nos contemporains occidentaux.