Vivre la maladie, ces liens qui me rattachent à la vie

Lorsqu’un livre va à la rencontre de la condition humaine, quand un livre nous parle de nos forces et nos faiblesses, de ce que nous sommes vraiment, au-delà de nos apparences, de nos faux semblants, dans notre corps et notre maladie, alors c’est un grand livre. Sans...
Auteur :
Bonino
Editeur :
DE BOECK
Date de parution :
12 février 2008
ISBN 13 :
9782804156435
Type :
Broché
Descriptif détaillé : Vivre la maladie, ces liens qui me rattachent à la vie

Lorsqu’un livre va à la rencontre de la condition humaine, quand un livre nous parle de nos forces et nos faiblesses, de ce que nous sommes vraiment, au-delà de nos apparences, de nos faux semblants, dans notre corps et notre maladie, alors c’est un grand livre. Sans vouloir donner la leçon ou faire la morale, sans fournir ni injonction ni bonnes pratiques, sans chercher à être un de ces nouveaux guides pratiques à la mode, par simple description, extrêmement fine et profondément enracinée dans l’expérience vécue et dans les théories et recherches en psychologie, l’auteur permet au malade, à son entourage et aux soignants, de mieux comprendre le vécu de la maladie chronique et ainsi de mieux vivre en sa compagnie quotidienne. Mais au-delà de ceux qui sont touchés de près par le sujet, un tel livre intéressera toute personne, et c’est chacun d’entre nous qui sait, qu’un jour, la maladie chronique peut devenir sa compagne de vie.

Auteur(s) : Vivre la maladie, ces liens qui me rattachent à la vie
Avis des internautes : Vivre la maladie, ces liens qui me rattachent à la vie
Donnez votre avis

Seuls les utilisateurs inscrits peuvent écrire des commentaires. Veuillez vous connecter ou vous enregistrer

20,00 €

Disponibilité : SUR COMMANDE
expédition sous 4 à 8 jours

OU
  • Livraison à 0.01€ à partir de 30€ d’achats en France Métropolitaine.

  • Satisfait ou remboursé sous 14 jours ouvrés.

  • Paiements sécurisés.

  • Service client gratuit du lundi au samedi de 10H-12H30/14H-18H au
    04 67 63 62 19 ou par email.