Contactez-nous au 04 67 63 62 19
Retour

Les malformations congénitales - Diagnostic anténatal et devenir - Tome 3

Couture Alain, Couture A., Veyrac C., Baud C.

Les malformations congénitales - Diagnostic anténatal et devenir - Tome 3

 

ISBN : 9782840234432

Date de parution : 2 décembre 2005

Disponibilité : En stock

Expédié sous 48 heures

62,00 €
Cette monographie est celle des difficultés, des doutes et des interrogations devant la découverte d’une pathologie fœtale inhabituelle, rare ou d’évaluation difficile : le diagnostic anténatal est-il possible ? Quelles en sont les conséquences ? Peut-on préciser le pronostic ? Quel bilan, quelle imagerie et quelle prise en charge post-natale . - Une anomalie cérébrale fœtale est toujours au centre de toutes les préoccupations : la découverte d’une hypertrophie du corps calleux est-elle constamment de mauvais pronostic et pourquoi ? L’analyse échographique et l’IRM sont –elle capables d’apporter des signes diagnostiques objectifs d’une holoprosencéphalie lobaire et avec quel pronostic ? Les malformations artérioveineuses cérébrales sont rares, les malformations vasculaires piales et durales sont exceptionnelles : si le diagnostic fœtal peut être maintenant évoqué, il existe de nombreuses inconnues sur leur devenir et leur prise en charge. Dans la nombreuse cohorte des RCIU, certains s’accompagnent d’anomalies hémodynamiques : faut-il réaliser systématiquement une IRM à la recherche de lésions ischémiques ? La découverte néonatale d’un kyste paraventriculaire est une éventualité ultrasonore fréquente et de pronostic favorable lorsqu’il est isolé. Faut-il s’inquiéter de sa présence en période fœtale ? - Découvrir une anomalie osseuse fœtale (hypoplasie maxillaire, anomalies des sutures craniennes, incurvation fémorale, raccourcissement des segments de membre) est un sujet de réflexion qui doit toujours d’intégrer au sein d’une discussion multidisciplinaire. Quel bilan ? Quelle recherche génétique ? Quel pronostic ? L’efficacité diagnostique et une meilleure appréciation pronostique passent certainement par la réalisation d’une technique tridimensionnelle (US-TDM) et par l’IRM. - La pathologie syndromique (Syndromes de Noonan, Wiedeman Beckwitt, Rubinstein Taybi, Bardet Biedl) n’est jamais d’un abord simple : pas de diagnostic moléculaire possible et arguments dysmorphiques fœtaux d’appréciation très difficile. Le diagnostic postnatal et l’évolution dominée par le retard mental. - L’immobilité fœtale est multifactorielle, difficile à gérer, difficile à imager. Il est important que les meilleurs spécialistes nous apportent des précisions diagnostiques et pronostiques dans cette pathologie si complexe. - Proposer par l’imagerie fœtale une séméiologie permettant de différencier un colpos isolé, un imperforation anale et un cloaque est essentiel pour le chirurgien : l’acte chirurgical et le pronostic fonctionnel seront fonction de l’étiologie. De même, évoquer en période anténatal une atrésie des voies biliaires est important car la qualité du devenir dépend de la précocité du geste chirurgical. - En toile de fond de ces pathologies complexes se pose le problème d’interruption médicale de grossesse. Il est urgent de proposer une enquête nationale sur les vraies indications ainsi que sur les complications maternelles de l’IMG.

Informations complémentaires

Editeur Sauramps Médical
ISBN 9782840234432
Date de parution 2 déc. 2005
Type Broché
Contenu Livre
Nombre de pages 411
Langue fr
La presse en parle Non

Retour