Le diagnostic en posturologie ; une approche globale en kinesitherapie, orthoptie, podologie, odontologie

Le diagnostic en posturologie. Une approche globale en kinésithérapie, orthoptie, podologie, odontologie. La posturologie a pour but de rechercher les «vraies» étiologies des dysfonctionnements des muscles anti-gravitaires qui se traduisent par des douleurs (comme les rachialgies et les...
Auteur :
Georges Willem
Editeur :
FRISON ROCHE
Date de parution :
18 janvier 2017
ISBN 13 :
9782876715943
Dimension :
13 x 21
Type :
Broché
Descriptif détaillé : Le diagnostic en posturologie ; une approche globale en kinesitherapie, orthoptie, podologie, odontologie
Avant d’établir un diagnostic, il convient de lever les obstacles anatomiques classiques, dysfonctionnements ostéo-articulaires, musculaires, cutanés ou viscéraux. Le diagnostic se fonde alors sur les désordres des quatre capteurs de base : voies visuelles centrales, capteur dento-manducateur, capteur cutané tactile, capteur labyrinthique et induit pour chaque dysfonction les types de correction proposés, en y intégrant leurs aspects énergétiques. Autant dire que la posturologie nécessite un travail d’équipe, ce manuel abondamment illustré décrivant successivement le rôle et la contribution de chacun des intervenants dans l’établissement d’un diagnostic avec leurs différentes propositions de traitement : • Le kinésithérapeute vise la réharmonisation cervicale, secondaire au traitement des capteurs de base, pour éviter des rechutes liées à la résurgence des désordres des golgi des muscles cervicaux. • L’ophtalmologiste étudie la vision et les voies visuelles centrales et l’orthoptiste les éventuels désordres des muscles oculo-moteurs. • Le podologue doit définir la nécessité d’une correction podale et son type (semelle proprioceptive ou extéroceptive). • L’odontologiste doit éliminer un problème dentaire ou articulaire susceptible de générer, seul ou en association avec d’autres capteurs ou d’autres obstacles, des rachialgies ou des gonalgies, pour ne citer que les douleurs les plus fréquentes. Ce livre s’adresse à eux et au posturologue qui va les fédérer pour remettre le patient au centre du dispositif et soulager ses douleurs.
Sommaire : Le diagnostic en posturologie ; une approche globale en kinesitherapie, orthoptie, podologie, odontologie
Introduction – Le concept postural PREMIÈRE PARTIE : PLAN D’ÉTUDE DES DYSFONCTIONNEMENTS POSTURAUX Chapitre I – Méthodologie L’interrogatoire standard Modalités Recueil des données L’examen clinique appareil par appareil L’interrogatoire posturologique spécifique Motifs de la consultation Antécédents plus spécifiquement posturaux Caractéristiques des douleurs Autres signes fonctionnels et généraux Les quatre pièges de l’interrogatoire posturologique Les 3 grands axes de l’examen posturologique L’étude et l’élimination des obstacles L’étude des capteurs maîtres de base L’étude des problèmes psychiques Une double méthode diagnostique Chapitre II – Un impératif : être convaincant Le praticien se heurte à diverses réactions Le praticien doit toujours se rendre crédible S’équiper d’un appareillage simple L ’ aide d’un tiers à la visualisation des anomalies physiques Pratiquer « un interrogatoire ciblé a retro » Le praticien doit travailler en équipe DEUXIÈME PARTIE : DIAGNOSTIC ET ÉLIMINATION (PLUS OU MOINS TEMPORAIRE) DES OBSTACLES Chapitre I – Les pièges gravissimes et les pièges graves Les pathologies viscérales néoplasiques Les spondylodiscites bacillaires ou à germes banals Les pathologies rhumatismales sévères L’ostéoporose La polyarthrite rhumatoïde Les spondylarthropathies Dans un contexte d’algo-neuro-dystrophie RS3PE (maladie orpheline) Chapitre II – Les obstacles anatomiques classiques Les dysfonctionnements ostéo-articulaires Aspects cliniques Aspects énergétiques Les dysfonctionnements musculaires Proprioceptivité Aspects cliniques Les interconnexions proprioceptives Aspects énergétiques Dysfonctionnements cutanés Aspects cliniques Aspects énergétiques Dysfonctionnements viscéraux Inter-relations métamériques Inter-relations viscères-postureDysfonctionnement « génétique » L’inadaptation des ceintures scapulaire et pelvienne constitue un piège majeur Conduite à tenir Inadaptation des ceintures Chapitre III – Les croyances populaires et « popularisées » Les jambes courtes : chimère ou réalité Chez l’adulte Chez l’enfant et l’adolescent Le surpoids Les cartables chez l’enfant L’obésité chez l’adulte La soi-disant arthrose précoce Le cartilage normal L’arthrose classique TROISIÈME PARTIE : ÉTUDE DES CAPTEURS MAÎTRES NEUROLOGIQUES Chapitre I – Caractère neural des 4 capteurs de base Le capteur visuel neurologique extéroceptif Le capteur dento-manducateur Le capteur tactile Le labyrinthe Chapitre II – L’atteinte des voies visuelles centrales Diagnostic des atteintes des voies visuelles centrales isolées L’interrogatoire L’examen clinique et postural. Établissement du diagnostic L’atteinte des voies visuelles centrales pose des problèmes étio-pathogéniques L’atteinte des voies visuelles centrales pose des problèmes pratiques L’atteinte des voies visuelles centrales pose des problèmes thérapeutiques Chapitre III – Examen du capteur dento-manducateur dans le cadre d’une atteinte isolée Signes d’appel Quatre signes cliniques sont particulièrement évocateurs La symptomatologie Quelle stratégie adopter avec le patient ? L’examen local Palpation L’inspection L’examen postural Conduite à tenir Vérifier la zone C1/C3 et la traiter au besoin Les anomalies de position de l’os hyoïde, conséquence ou cause favorisante des désordres de l’ATM ? Examiner et faire corriger la déglutition Chapitre IV – Examen du capteur cutané tactile dans le cadre d’une atteinte isolée L’examen clinique L’examen au podoscope Bilan postural Chapitre V – Examen du capteur labyrinthique dans le cadre d’une atteinte isolée Signes d’appel Les signes cliniques d’appel Établissement du diagnostic L’interrogatoire Bilan ORL Bilan postural Chapitre VI – Le cervelet, un rouage neuronal proprioceptif essentiel L’ataxie L’hypotonie cérébelleuse Le tremblement cérébelleux Rappels physiologique et physiopathologique Chapitre VII – Aspects énergétiques Une quintuple atonie des points spécifiques d’acupuncture est indispensable pour évoquer un problème des voies visuelles centrales Une quintuple atonie des points spécifiques d’acupuncture est indispensable pour évoquer un problème dento-manducateur Le bilan énergétique est difficile dans le cadre d’une atteinte tactile Le bilan énergétique dans le cadre d’une atteinte labyrinthique QUATRIÈME PARTIE : L’EXAMEN POSTURAL DU TOUT-VENANT Chapitre I – Les points maîtres énergétiques du diagnostic La partie la plus physique de ce système est testée au point 23Rn La partie la plus psychique de ce système est testée au point 14VC Chapitre II – Méthodologie L’examen physique L’examen énergétique Chapitre III – Les deux possibilités initiales de bascule des ceintures I - Bascule homolatérale des ceintures II - Bascule contro-latérale des ceintures Chapitre IV – Comment aborder le volet psychique ? Le retentissement psychique des douleurs chroniques Le retentissement physique des troubles psychiques Les tableaux psychotiques L’anxiété L’interrogatoire L’examen énergétique des points d’acupuncture spécifiques des désordres psychiques Conclusion Annexes Bibliographie
Auteur(s) : Le diagnostic en posturologie ; une approche globale en kinesitherapie, orthoptie, podologie, odontologie
Avis des internautes : Le diagnostic en posturologie ; une approche globale en kinesitherapie, orthoptie, podologie, odontologie
Donnez votre avis

Seuls les utilisateurs inscrits peuvent écrire des commentaires. Veuillez vous connecter ou vous enregistrer

79,00 €

Disponibilité : SUR COMMANDE
expédition sous 4 à 8 jours

OU
  • Livraison à 0.01€ à partir de 30€ d’achats en France Métropolitaine.

  • Satisfait ou remboursé sous 14 jours ouvrés.

  • Paiements sécurisés.

  • Service client gratuit du lundi au samedi de 10H-12H30/14H-18H au
    04 67 63 62 19 ou par email.