Cahiers du Cercle Nicolas Andry - Hors-série 2014

Dans le cadre du cercle Nicolas Andry, l’objectif de cette table ronde consacrée au risque est, à l’évidence, d’aborder d’autres aspects que le simple aspect assurantiel. Mais pourquoi le risque est-il à l’ordre du jour ?
Auteur :
Alain Charles MASQUELET, René Amalberti, J.-M. Clavert
Editeur :
SAURAMPS MEDICAL
Date de parution :
17 novembre 2014
ISBN 13 :
9782840239765
Dimension :
15 x 22
Type :
Broché
Descriptif détaillé : Cahiers du Cercle Nicolas Andry - Hors-série 2014

 

Introduction Les enjeux

Dans le cadre du cercle Nicolas Andry, l’objectif de cette table ronde consacrée au risque est, à l’évidence, d’aborder d’autres aspects que le simple aspect assurantiel. Mais pourquoi le risque est-il à l’ordre du jour ? C’est devenu un lieu commun de dire que le propre de notre société est la complexité, que traduit un fonctionnement régi par de multiples interactions : programmation, régulation, automatisation s’efforcent de contrôler la plupart des systèmes technologiques et l’on perçoit bien la tendance actuelle à étendre cet asservissement à la sphère des activités proprement humaines sous la forme d’évaluations, de normalisations oude protocolisations..

Un bloc opératoire et plus généralement une activité chirurgicale sont des systèmes complexes en raison des dispositifs technologiques qui s’y trouvent déployés, des organisations humaines vouées à des tâches disparates et du facteur d’incertitude qui pèse sur le devenir d’un processus biologique..et humain.

Dans ce concert d’actions le risque est celui d’une « fausse note ». Le risque doit être entendu comme la probabilité d’une fausse note et de son éventuelle conséquence sur l’harmonie du déroulement de la partition.

Les enjeux d’une gestion des risques qui doit tendre vers la maîtrise du risque sont au nombre de cinq :

• enjeu conceptuel d’abord, en ce que nous devons veiller à l’établissement d’un langage commun et d’une compréhension partagée sur des notions souvent confuses comme le risque, le danger, l’exposition, la précaution, la prévention, la prudence etc..

• enjeu de pratique, ensuite, au sens où chaque action, chaque situation doivent désormais être passées au crible de la probabilité de survenue d’un événement, ce qui doit nous permettre de caractériser l’univers dans lequel nous nous trouvons à l’instant t : déterministe, probabiliste, incertain ou indéterminé et d’adopter en conséquence des comportements adaptés.

• enjeu de formation qui doit se traduire par l’acquisition précoce, pour les plus jeunes, d’une véritable culture du risque destinée à soulager la pesanteur administrative de la gestion des risques et qui permet d’entrevoir l’idéal inaccessible d’une maîtrise du risque.

• enjeu éthique également, par la mise à jour de la tension entre le soin, individuel par essence, et la recherche clinique orientée vers un intérêt collectif ; on doit noter à ce propos le glissement qui s’est opéré, depuis quelques années, dans les délibérations, par le passage de l’expression « avantages/inconvénients » à celle de « bénéfices/risques » .

• enjeu juridique enfin, dans la mesure où la survenue d’un événement indésirable ou d’un dysfonctionnement fait désormais l’objet d’une analyse a retro qui, dans la majorité des cas, montre la vulnérabilité d’un système, plus que la faillite isolée d’un individu particulier.

Alain C. Masquelet

Auteur(s) : Cahiers du Cercle Nicolas Andry - Hors-série 2014
Avis des internautes : Cahiers du Cercle Nicolas Andry - Hors-série 2014
Donnez votre avis

Seuls les utilisateurs inscrits peuvent écrire des commentaires. Veuillez vous connecter ou vous enregistrer

25,00 €

Disponibilité : En stock
Expédié aujourd’hui si commande
validée avant 15h30 (jours ouvrés)

OU
  • Livraison à 0.01€ à partir de 30€ d’achats en France Métropolitaine.

  • Satisfait ou remboursé sous 14 jours ouvrés.

  • Paiements sécurisés.

  • Service client gratuit du lundi au samedi de 10H-12H30/14H-18H au
    04 67 63 62 19 ou par email.