Arthroplastie du Genou de 1er intention , expériences cliniques

Le marché des prothèses de genou est en forte progression et n’a absolument pas stabilisé sa croissance si l’on en croit, par exemple, l’évolution des poses sur le marché Français (au moins 7 % de croissance attendus pour la...
Auteur :
P Chambat, Philippe Neyret, Briard, J.-L. Prudhon, Thierry Aslanian, P. Schifrine
Editeur :
SAURAMPS MEDICAL
Date de parution :
30 janvier 2008
ISBN 13 :
9782840235545
Type :
Broché
Descriptif détaillé : Arthroplastie du Genou de 1er intention , expériences cliniques
Le marché des prothèses de genou est en forte progression et n’a absolument pas stabilisé sa croissance si l’on en croit, par exemple, l’évolution des poses sur le marché Français (au moins 7 % de croissance attendus pour la Prothèse Totale du Genou comparés au 4% de la Prothèse Totale de Hanche). Pourtant en France (et en Europe), le genou n’a pas encore « rattrapé » la hanche. Y parviendra t’il un jour ? Pour répondre à cette question, il faut se reporter à la récente littérature Nord Américaine qui a recensé en 2003 en première intention, environ deux fois plus de prothèses totales de genou (402 000) que de prothèses totales de hanche (202 000). En croisant les chiffres collectés par la NHDS (National Hospital Discharge Survey) à différentes données démographiques issues du NIS (Nationwide Impatient Sample), les auteurs de ce travail (1) ont même projeté en 2030, une croissance: ü de 174 % du marché des PTH (pour atteindre 572 000 interventions), ü contre 673 % pour les PTG (soit près de 3,5 millions d’interventions). Sans pouvoir juger de la crédibilité de ces chiffres spectaculaires, pour ne pas dire ahurissants, la conclusion souligne la nécessité pour les autorités de déployer suffisamment de ressources pour former les chirurgiens orthopédistes qui auront le privilège de réaliser toutes ces interventions aux États-Unis ! Sans atteindre cet excès de prévoyance, il nous semble opportun de rappeler qu’après avoir décidé et obtenu, depuis Septembre dernier, une révision des descriptions génériques des prothèses de hanche, la Haute Autorité de Santé (HAS) en France a planifié la « médicalisation » de la nomenclature des prothèses de genou en 2009. À la lumière des conclusions rapportées par le groupe d’expert spécifiquement mandaté par la CEPP (Commission d’Évaluation des Produits et Prestations), nous sommes en droit de craindre que le constat du manque de données cliniques fiables pour évaluer les prothèses de hanche en vue de leur prise en charge s’étende bientôt aux prothèses de genou. Cet ouvrage collectif n’a aucunement la prétention de remédier à une hypothétique défaillance en termes de résultats cliniques fiables et suffisamment pertinents pour apprécier l’efficacité des différentes prothèses de genou. Il a, cependant, pour objectif de concentrer diverses expériences cliniques sur l’arthroplastie du genou de première intention autour d’un projet de trame d’évaluation destinée à formaliser les résultats et témoigner du sérieux avec lequel les orthopédistes évaluent les prothèses implantées sur le marché Français. En construisant cette trame, le comité scientifique des 2èmes Rencontres d’Échange en Chirurgie Orthopédique s’est attaché à recenser et classer tous les items qui lui semblaient indispensables à l’évaluation d’une prothèse de genou. En l’utilisant et en l’exploitant, il a pris conscience, avec modestie, de l’ampleur de cette tâche…
Auteur(s) : Arthroplastie du Genou de 1er intention , expériences cliniques
Avis des internautes : Arthroplastie du Genou de 1er intention , expériences cliniques
Donnez votre avis

Seuls les utilisateurs inscrits peuvent écrire des commentaires. Veuillez vous connecter ou vous enregistrer

40,00 €

Disponibilité : En stock
Expédié aujourd’hui si commande
validée avant 15h30 (jours ouvrés)

OU
  • Livraison à 0.01€ à partir de 30€ d’achats en France Métropolitaine.

  • Satisfait ou remboursé sous 14 jours ouvrés.

  • Paiements sécurisés.

  • Service client gratuit du lundi au samedi de 10H-12H30/14H-18H au
    04 67 63 62 19 ou par email.